Cache mon coeur

Cache mon coeur

Caché sous sa carapace il bat sans bruit

Capitulant mon sang pour y nourrir mes fruits

Rythmant inexorablement le bon thème-po

Rituel mortel d’une fleur prise en pot

Sa musique ronronne comme l’horloge

S’amusant sans répit frapper à ma loge

Mentir de temps en temps de ces maux ressentis

Mensonge malin aux égare consentis

Seul l’amour l’affole et le grise parfois

Seuil d’un château faible et fort à la fois

Monté sur ressorts souples comme un roseau

Mon cœur raissonne semblable au chant d’oiseau

Gildaph février 2020